Shigeru Miyamoto s’inquiète des « loot boxes » dans les jeux vidéo

Le papa de Mario, Shigeru Miyamoto s’est exprimé sur la croissance de la présence de “loot boxes” dans les jeux vidéo. Alors que nous vous parlions il y a quelques semaines de l’aspect légal en France de ces fameuses loots boxes il semblerait que même au plus haut niveau de l’industrie du jeu vidéo, particulièrement chez Nintendo, cela inquiète…

Assimilé par certains à des jeux de hasard dans lequel on devient Addict et où on dépense facilement de l’argent, ce mode de fonctionnement dans les jeux vidéo pour débloquer du contenu peut en effet poser de nombreuses questions.

Miyamoto n’a pas mâché ses mots

Comme à son habitude, Shigeru Miyamoto n’est pas passé par quatre chemins pour donner son avis. À ce sujet, voici ce que le créateur de Mario a répondu :

« Nous sommes chanceux d’avoir un marché si prospère. Notre position, c’est que si nous proposons des jeux à un prix raisonnable au plus de gens possible, nous générerons de gros profits »

Pour Nintendo, cela semble être clair : il est peu probable de voir le géant du jeu vidéo opter pour cette option.

Loot Boxes : Un moyen de générer beaucoup de revenus pour les éditeurs

Il faut dire que c’est une véritable mine d’or ! Les joueurs ne comptent pas leur argent et cela permet aux éditeurs de se remplir les poches… Il suffit de regarder les sommes colossales que peuvent générer cela dans des jeux comme Fifa avec le mode FUT ou bien dans Overwatch (d’autant que dans ce dernier, ce n’est que cosmétique). Il s’agit véritablement d’un vrai levier financier pour les éditeurs/studios, ce qui permet derrière de les réinvestir dans de nouveaux titres à développer ou bien de simplement repartager ces gains en dividendes…

Quoi qu’il en soit, on verra ce que l’avenir nous réserve au sujet de ces fameuses Loot Boxes mais on ne donne pas cher de leur avenir… Du moins, ils pourront peut-être encore exister, mais avec un encadrement légal bien particulier.

Source : Les Echos

Leave a Reply

*

Next ArticleIGN compare en vidéo la version E3 et la version finale de Spider-Man sur PS4