Régulation des loot box : l’industrie du jeu vidéo dit non

Il y a quelques semaines, nous vous parlions du débat qui prenait de l’ampleur en France autour du sujet de l’éventuelle interdiction des loot box. Pour rappel, cela pouvait être considéré comme une sorte de jeu de hasard. Pour information, ces jeux de hasard sont très réglementés en France et il serait donc logique que ces caisses que l’on ouvre pour avoir un objet aléatoire en jeu répondent aux mêmes règles. Du moins, c’était le débat sur le papier.

Après un scandale comme celui des loot box sur Battlefront II, il était normal que tout le monde se mette à débattre sur ce sujet. Cependant, cela est remonté évidemment jusqu’aux premiers concernés : l’industrie du jeu vidéo. Cette dernière, semble alors s’opposer à l’interdiction de cette mécanique de jeu.

Le principal syndicat américain dans le domaine du jeu vidéo semble s’opposer à cela. Selon lui, cette régulation se fera toute seule et va alors s’autoréguler car ce système de loot box a toujours fonctionné jusqu’à aujourd’hui. En même temps, il faut faire preuve d’un peu de justesse : il est normal que le syndicat s’oppose à une réglementation qui pourrait éventuellement tuer une partie du business du monde vidéoludique. Tous les ans, ces pochettes supportes virtuelles rapportent des millions d’euros aux éditeurs, ils n’ont donc de leur côté, aucune envie de voir une loi s’opposer à leur volonté d’intégrer ces systèmes dans leurs jeux.

En France, le sujet devrait tout de même être encore étudié. Il faut dire que le pays a maintenant la chance d’avoir un sénateur qui s’est penché sur le sujet mais également un député ayant créé un groupe parlementaire autour de cette industrie. Cela permettra notamment de parler de nombreux sujets comme celui-ci ou bien encore par exemple de l’eSport, de quoi espérer voir de belles évolutions pour cette industrie dans notre pays dans les mois et années à venir.

Source : Les Echos

Laisser un commentaire